DOMAINE DE LA CROIX

YVAN PARMELIN

Bursins / Rolle, canton de Vaud, Suisse.

Photo cave Domaine de la Croix Yvan Parmelin

Yvan Parmelin : Le vin dans le sang
Yvan Parmelin est comme on dit ” tombé dedans quand il était petit “. Il a grandi au Domaine de la Croix qu’exploitait déjà son père, Pierre Parmelin. Son apprentissage de vigneron commence à l’âge de 16 ans. Il fait ses écoles de viticulture à Marcelin, poursuit à la station fédérale de Changins et obtient une Maîtrise Fédérale. Mais avec l’esprit d’indépendance qui le caractérise et une curiosité intarissable, Yvan Parmelin n’est pas homme à se contenter d’acquis.

Il y a trente cinq ans, il a été un pionnier dans la diversification des cépages, en amenant par exemple le Gamaret, le Garanoir, le Syrah, le Dornfelder et le Merlot sur ses parcelles. Il a aussi commencé à réaliser des assemblages de vin blanc et de vin rouge, alors inconnus pour les vins de La Côte.

Les terroirs sont peut-être comme les parents. Ils transmettent aux produits des traits de caractères inimitables. C’est si vrai qu’Yvan Parmelin a toujours eu l’intuition que le caractère et la qualité de ses vins dépendrait d’une compréhension profonde de la terre, du climat et de la nature.

De la culture des ceps de vigne au travail de la cave, ce qui distingue Yvan Parmelin, c’est une pratique cohérente, respectueuse de l’environnement, qui n’hésite pas devant la recherche et l’expérimentation. On peut donc dire que le domaine d’Yvan Parmelin évolue avec l’homme qui le cultive. Texte Nicolas Buri, SGE

Des vins bio, des vignes en biodynamie

C’est dans cet optique d’être au plus proche de la nature qu’Yvan Parmelin fait de son domaine des vins certifiés biologiques à partir de vignes en reconversion biodynamique du label Demeter.

Yvan Parmelin est un vigneron bio convaincu. Le Domaine de La Croix, situé à Bursins, sur La Côte, est donc en culture biologique certifiée. Yvan fait partie de ses précurseurs dans cette vaste région viticole vaudoise.

Yvan travaille 13 ha de vignes, mais aussi des terres agricoles. Il s’est dirigé dès 2016 vers la biodynamie. Une de ses cuvées porte le (joli) nom évocateur de « Entre Terre et Kosmos ». La transition de l’ensemble du domaine viticole est en cours.

Son engagement professionnel est impressionnant : augmenter la biodiversité, réaliser des plantations d’arbustes et d’arbres en haies (sur plus de 400 m de longueur), travailler à la réintroduction de la huppe fasciée, plantation de fourrage pour un ami agriculteur, d’orge, réalisation de fleur de foin, …. Réduction des émissions de Co2, de fuel, des doses de cuivre et d’eau.

En réalité, c’est un véritable réseau qu’il créé avec des agronomes, herboristes, et bien entendu avec des agriculteurs dans un esprit win-win épatant. De quoi nous rappeler que l’agriculture a toujours entretenu des rapports d’entraide naturels entre les professionnels, ce qui en faisait un réseau social autant que professionnel avant l’heure.

Yvan Parmelin est un des pionniers de la culture biologique dans le canton de Vaud. Il poursuit ses efforts avec un intensité impressionnante, recherche toujours plus de pureté et d’expression minérale dans ses vins. Il produit déjà deux cuvées sans soufre. Mais c’est bien la globalité de sa démarche professionnelle qui impressionne et mérite d’être saluée, autant que les vins bien sûr. Le Domaine de La Croix offre une gamme homogène et d’une très belle qualité. A découvrir avec toute l’humanité d’Yvan ! Texte vinsconfederes.ch

Flyer domaine de la croix vin biologique certifié

Identité visuelle du Domaine à travers les étiquettes.

Le graphiste Daniel Künzi a placé le fruit au centre de sa réflexion créative. La technique d’un encrage manuel des fruits, issus de différents cépages, amène une sensation de proximité avec le produit et évoque avec justesse, une attitude respectueuse de la nature. Ce qui m’a séduit dans la proposition du graphiste Daniel Künzi, c’est bien de trouver ” une signature visuelle ” de mes produits.